Ils sont restés face à face durant plus de deux heures dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) et n'ont rien dit, ni l'un ni l'autre, à leur sortie...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.