1 min

egypte

La justice égyptienne a déclaré illégale la composition du nouveau parlement ce qui a immédiatement provoqué la colère des Frères Musulmans. En outre, la Cour Constitutionnelle a validé la candidature d'un proche de l'ancien régime à la présidentielle.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.