Une information France Inter

Le 15 août il y a eu cette "prière universelle", contestée, qui disait qu'un enfant a droit à l'amour d'un père et d'une mère. Une critique implicite de l'adoption et du mariage pour les couples gays.

L'Eglise française réfléchit actuellement à une autre opération spectaculaire : célébrer les mariages religieux avant les mariages civils, ce qui est contraire au droit français. La loi oblige les futurs mariés à passer à la mairie avant d'aller à l'église.

Le raisonnement est le suivant : si le mariage civil s'ouvrait aux couples homosexuels, il n'aurait plus de sens. Donc l'église s'en affranchirait.

Les précisions de Laëtitia Saavedra

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.