Le Ministre de l'Intérieur a obtenu gain de cause hier devant la justice, et même plus que ce qu'il demandait. Le Tribunal de Grande Instance de Paris a ordonné le blocage complet du site par les fournisseurs d'accès internet. Mais il n'est pas sûr que la condamnation suffise

Sophie Parlentier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.