Correction officielle. A la suite d'une imprécision dans le communiqué publié le 6 janvier par le quotidien La Tribune, veuillez bien noter qu'une des deux candidatures a été déposée par Monsieur Jean-Louis Bouchard à titre personnel et non par sa société, Econocom.

PARIS (Reuters) - Jean-Louis Bouchard, président et fondateur d'Econocom, et le syndicat Info'Com-CGT de la Tribune ont déposé un dossier de reprise du quotidien économique s'ajoutant à la liste des cinq candidats ayant déjà remis leurs offres au Tribunal de commerce, a annoncé La Tribune.

Jean-Louis Bouchard propose de reprendre 39 salariés, dont 20 journalistes, tandis que Info'com-CGT a déposé un projet de reprise au travers d'une scop à constituer, a précisé le quotidien dans un communiqué vendredi 6 janvier.

Placé en redressement judiciaire, le groupe de presse avait annoncé fin novembre être à la recherche d'un repreneur faute d'avoir réussi à trouver des investisseurs pour le renflouer.

Les cinq candidats qui se sont faits connaître en décembre sont les groupes 20 Minutes, qui a pour actionnaires le français Sipa-Ouest-France et le norvégien Schibsted, Hi-Media, spécialisé dans les médias en ligne, la société Alexias SAS, le groupe régional "France Economie Régions" et le fonds La Financière patrimoniale d'investissement.

Hi-Média a amélioré son offre initiale en passant de 11 à 20 salariés repris, mentionne le communiqué de La Tribune.

France Régions propose de reprendre 36 salariés, dont 20 journalistes. Le fonds LFPI reprendrait 40 personnes dont 20 journalistes. Alexis Caude a maintenu son offre à 10 salariés. Le groupe du quotidien gratuit 20 Minutes propose de reprendre entre 13 et 36 salariés selon qu'il opte pour une solution en "tout numérique" ou celle incluant un hebdomadaire.

Tous les candidats ont jusqu'au 18 janvier pour améliorer leur offre, indique La Tribune.

Le Tribunal de commerce de Paris entendra les candidats le 23 janvier.

Noëlle Mennella et Gwénaëlle Barzic, édité par Marc Angrand

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.