L'une d'elles a créé un blog pour que les rescapés puissent partager des informations. Anne Decré a déjà reçu plus d'une centaine de mails de victimes suisses et françaises.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.