ROME (Reuters) - La société Costa Croisières, opérateur du paquebot Concordia qui a fait naufrage le 13 janvier, a signé un accord avec plusieurs associations de consommateurs prévoyant le versement de 11.000 euros pour chacun des plus de 3.000 passagers du navire.

Selon ces associations, Costa Croisières versera cette somme en guise de dédommagement pour les biens perdus par les passagers et les souffrances psychologiques liées au naufrage.

L'indemnisation ne concerne pas les blessés, dont le dossier sera étudié au cas par cas.

En échange des 11.000 euros, les passagers renonceront à toute action légale à l'encontre de l'opérateur. Les enfants recevront le même montant que les adultes et la somme sera versée dans la semaine suivant l'acceptation de l'accord.

Codacons, une association de consommateurs qui a refusé de signer l'accord, a recommandé aux passagers de ne pas l'accepter.

Codacons est en train de monter une action en plainte collective à Miami, contre la société-mère de Costa, Carnival Plc, premier croisiériste mondial, pour réclamer 125.000 euros par passager.

Steve Scherer, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.