S'ils acceptent les 11.000 euros de dédommagement, les 3.000 passagers s'engagent à renoncer à toute action judiciaire contre l'opérateur du navire. La réaction de M° Frédéric Casanova, avocat d'un collectif de passagers.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.