Un mois avant la fin légale de son mandat, le président Touré a été renversé par des mutins. Les rebelles ont pris la télévision, l'aéroport, ont fermé la frontière et décrété un couvre-feu. Depuis cette nuit, la confusion règne à Bamako.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.