Cartes de crédit
Cartes de crédit © Valeria Emanuele

133 gendarmes ont procédé ce matin à l’interpellation de vingt-deux personnes dans toute la France.

Ces personnes, organisées en réseau, sont soupçonnées d’un vaste éventail d’escroqueries, comme s’être procuré des numéros de carte bancaire pour faire des achats via internet, ou des pistes magnétiques capturées illégalement et utilisées pour effectuer des retraits aux distributeurs de billets. Elles auraient également vendu des numéros de carte, fabriqué de fausse carte encodées, etc.

Le tour pour un préjudice de plus de six millions d’Euro.

Dix-huit membres présumés de cette organisation cybercriminelle ont été placés en garde à vue.

Ce coup de filet, effectué dans 14 départements et en Guadeloupe, a été effectué par les gendarmes spécialistes de la cybercriminalité. Il a permis la saisie d'ordinateurs, de matériel de ré-encodage de pistes magnétiques, de cartes vierges et des formules de chèques.

Les investigations ont été menées par la section des recherches de Toulouse, à partir de novembre 2011, suite du dépôt de plainte d'une société victime d'escroqueries.

Ce matin, la section de gendramerie de Toulouse spécialisée en cybercriminalité a interpellé 22 personnes dans une quinzaine de départements...Des gens qui utilisaient des cartes ou des numéro de cartes bancaires volées... Les explications du commandant Contardo, qui dirige la division délinquance économique financière et numérique de la section de recherche de Toulouse, invité du journal de 18 heures sur France Inter.

Le Commandant Contardo, interrogé par Angélique Bouin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.