le psg en quarts de la coupe de france au détriment de l'om
le psg en quarts de la coupe de france au détriment de l'om © reuters

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a battu l'Olympique de Marseille pour la deuxième fois en trois jours mercredi en huitièmes de finale de la Coupe de France, sur le même score que dimanche en Ligue 1 (2-0) et a rejoint Lorient, Bordeaux et Nancy en quarts.

Les deux buts Parisiens ont été inscrits par Zlatan Ibrahimovic, le premier après un service en profondeur de Clément Chantôme à la demi-heure, le second sur pénalty peu après l'heure de jeu.

L'OM, qui avait chuté dimanche en Ligue 1 malgré un match au contenu convaincant, a cette fois paru totalement impuissant face à une équipe du PSG remaniée et dans laquelle David Beckham a joué 85 minutes.

Premiers engagés en milieu d'après-midi, les Lorientais ont dominé leur derby breton contre Brest 3-0. Ils ont été récompensés de leurs efforts après l'heure de jeu, lorsque Bruno Ecuele-Manga a repris un corner de la tête pour ouvrir le score.

Jérémie Aliadière, l'homme en forme chez les Merlus, y est ensuite allé de son doublé.

Il a marqué six minutes après le premier but sur un beau service de Maxime Barthelmé et à nouveau dans les derniers instants, sur une passe de Ludovic Giuly qui venait de faire son entrée.

Opposé au plus modeste club encore engagé, Vénissieux-Minguettes (CFA2), Nancy a tantôt manqué de chance, tantôt d'adresse, et a donc dû patienter bien plus longtemps avant de trouver l'ouverture et de s'imposer 2-0 dans la prolongation.

Les Nancéiens se sont longtemps heurtés à un gardien en grande forme et ont été victimes de coups du sort, notamment lorsqu'une frappe de Benjamin Moukandjo a été repoussée de la main par un défenseur sur la ligne de but (60e).

Le même Moukandjo a raté le cadre alors que le but semblait s'offrir à lui dix minutes plus tard, mais il a fini par régler la mire et inscrire le but libérateur après 106 minutes de jeu.

Thomas Ayasse a scellé l'affaire dans les derniers instants.

Sur le terrain de Raon-L'Etape (CFA), les Girondins de Bordeaux sont passés tout près de la sortie puisqu'ils étaient menés 2-1 jusqu'à l'égalisation de Cheick Diabaté à la 114e minute. Ils se sont finalement qualifiés aux tirs au but.

Les Girondins avaient pourtant ouvert le score par Ludovic Obraniak (58e), entré à la pause, mais six minutes plus tard, Jean-Philippe Djé ramenait l'équipe de cinquième division à hauteur.

Les Lorrains ont pris l'avantage dans la prolongation sur une tête d'Amara Keita consécutive à un corner (98e) mais Diabaté a égalisé en deux temps après un penalty pour offrir aux Girondins une séance de tirs au but parfaitement maîtrisé.

Mardi, Saint-Etienne, Troyes et Evian-Thonon-Gaillard avaient déjà pris leur billet pour les quarts de finale qui auront lieu les 16 et 17 avril.

Le dernier match, entre Lens et Epinal, aura lieu jeudi, et désignera donc la seule équipe des quarts de finale qui ne sera pas issue de Ligue 1.

Gregory Blachier

Mots-clés :
Derniers articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.