Une première depuis le printemps arabe, et une conséquence des violents affrontements qui opposent depuis dimanche les forces de l'ordre aux militants salafistes. Des militants qui dénoncent l'installation d'une exposition "insultante" pour les musulmans.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.