En neuf jours, 470 000 personnes ont reçu au moins une dose du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19 au Bhoutan soit plus de 60% de la population. Une prouesse pour ce petit royaume d’Asie.

Au Bhoutan, 470.000 habitants ont déjà reçu une dose du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19
Au Bhoutan, 470.000 habitants ont déjà reçu une dose du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 © AFP / Upasana DAHAL

C’est une campagne express lancée le 27 mars dernier. En seulement neuf jours, 61% de la population du Bhoutan a reçu une dose du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19. Cela représente 470 000 personnes sur un total de 770 000 Bhoutanais. Le royaume coincé entre la Chine et l’Inde est le premier pays à vacciner aussi rapidement une telle partie de ses habitants. Le Bhoutan a injecté le même nombre de doses, rapporté à son nombre d'habitants, qu'Israël, le pays le plus avancé au monde en matière de vaccination, en un mois et demi.

Le Bhoutan n’a pas à rougir de sa campagne de vaccination puisqu'au 7 avril, le pays avait injecté une première dose à 94% de la population éligible à savoir les plus de 18 ans (hors femmes enceintes). Israël (9,2 millions d’habitants) et les Seychelles (96.000) figurent aux côtés du royaume sur le podium où respectivement 61,2% et 65,2% de la population avaient au moins reçu une dose du vaccin.

Le Bhoutan, entre l’Himalaya, l'Inde, le Tibet, le Népal et le Bangladesh
Le Bhoutan, entre l’Himalaya, l'Inde, le Tibet, le Népal et le Bangladesh © Getty / AlpamayoPhoto

La résilience des Bhoutanais

Françoise Pommaret admet que le chiffre des premières injections est "une prouesse" pour ce pays un peu plus petit que la Suisse. "Ce n'est pas du tout surprenant. Quand on connaît l'entraide et la résilience des Bhoutanais on ne peut être qu'admiratif. Dans cette campagne, _le Roi, qui s'est fait vacciner, a joué un rôle essentiel, tout comme les membres du gouvernement dont la plupart sont des médecins_. C'est le cas du Premier ministre d'ailleurs", détaille la directrice de recherche au CNRS.

"À la télévision ou sur Facebook, tout le monde affiche fièrement sa vaccination", Françoise Pommaret

Le Bhoutan a également mis en place un système de vaccinations à domicile, ce qui n'est pas toujours facile à organiser pour les villages les plus isolés. "Les doses étaient acheminées en avion ou hélicoptère et parfois à pied pour les habitations situées à plus de 4 000 mètres d'altitude au nord du royaume. Le personnel de santé a vacciné six de ces villages en six jours", ajoute Françoise Pommaret qui est aussi chercheur au sein de l'Université du Bhoutan où elle réside en temps normal.

Des livraisons venues d’Inde

Pour réaliser ces vaccinations éclair, le Bhoutan a pu compter sur son voisin indien. Quelques 500 000 doses ont été livrés au printemps puisque l'Inde fabrique sur son sol la formule du britannique d’AstraZeneca. "Les Bhoutanais ont la chance d'avoir un voisin avec qui ils s'entendent très bien", indique Françoise Pommaret.

"L'Inde a mis en place la diplomatie du vaccin", Françoise Pommaret

Le Bhoutan fait également partie du programme Covax, ce mécanisme mondial qui doit permettre une répartition équitable des vaccins aux pays du monde entier.

Un exemple de gestion de l’épidémie ?

Depuis le début de la crise du Covid-19, le Bhoutan a enregistré quelques 900 cas positifs. "Tous venaient de personnes extérieures au pays", précise Françoise Pommaret. Le royaume situé à l'est de l'Himalaya n'a déploré qu'un seul décès depuis plus d'un an. Le pays a rapidement mis en place des mesures strictes avec "trois semaines de quarantaine lorsque l'on vient de l'étranger". Malgré le soutien économique de pouvoir, le secteur touristique souffre : "ce sont 50 000 emploi directs", souligne la directrice de recherche au CNRS. "Dès le mois de mars 2020, nous avions des applications pour scanner au moment d'entrer dans un commerce", conclut-elle. 

"Le pays s'est très vite fermé", Françoise Pommaret

Le Bhoutan a été confiné à deux reprises depuis le début de la crise sanitaire : en août 2020 et en janvier dernier pour un mois à chaque fois.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.