Lancés il y a moins de deux semaines, Covidliste et "Vite ma dose !" connaissent un franc succès. Les sites vous alertent lorsqu'une dose du vaccin contre la Covid-19 est disponible près de chez vous.

Une vaccination contre la Covid-19 au stade Robert-Poirier de Rennes, le 7 avril 2021
Une vaccination contre la Covid-19 au stade Robert-Poirier de Rennes, le 7 avril 2021 © AFP / Damien MEYER

La campagne vaccinale prend une nouvelle tournure ce lundi 12 avril en France. Les plus de 55 ans sont désormais éligibles sans conditions et peuvent prendre un rendez-vous. Une accélération du calendrier rendue possible grâce aux 200.000 doses de vaccin Janssen qui arrivent avec une semaine d'avance. Alors que les critiques sur la lenteur du déploiement des vaccins en Europe sont de plus en plus fréquentes notamment de la part de l'Organisation mondiale de la santé, des solutions sont mises en place afin d’optimiser la vaccination en France.

Depuis début avril, Covidliste et "Vite ma dose !" s'appuient sur la data pour vous alerter dès qu'une dose est disponible. Le succès est immédiat. Les messages sur les réseaux sociaux afflux de toutes parts pour remercier les deux sites internet de leur aide. "Me voici vaccinée et je voulais dire un grand merci à Vite ma dose : rendez vous trouvé ce matin pour cet après-midi", écrit sur Twitter une directrice d’école maternelle. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

600.000 inscriptions sur Covidliste

Le site met en relation des centres de vaccination ou un médecin libéral et des volontaires, qu’ils soient éligibles ou non. Une fois l’inscription validée, vous recevrez une alerte par SMS ou mail si jamais il reste des doses en fin de journée dans un centre. Seul bémol, le ou la volontaire doit répondre immédiatement ce qui n’est pas toujours facile en fonction de l’heure à laquelle l’alerte est envoyée. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dix jours après son lancement, Covidliste revendique sur son site 600.000 inscriptions. Créé par Martin Daniel, Mathieu Ripert et le docteur Antoine Roux, de l'hôpital Foch, à Suresnes (Hauts-de-Seine), le site assure avoir mis en relation 678 candidats à la vaccination avec un centre qui disposaient d'un surplus de doses.

1,5 millions de recherches de rendez-vous 

De son côté "Vite ma dose !" n’est pas en reste. Le site "détecte automatiquement le prochain rendez-vous disponible dans votre département", explique sur Twitter le fondateur de Covid Tracker, Guillaume Rozier. Il s'adresse aux différents publics éligibles à la vaccination. Pour ça, vous devez sélectionner votre département et "Vite ma dose !" vous indique directement les centres de vaccination, où les créneaux, s'il y en a. Par exemple, dans le Lot, plus de 400 doses attendaient ce lundi des volontaires, 575 dans le Gard,  plus de 1.000 en Haute-Savoie et 334 dans le département du Nord.

411 doses du vaccin contre la Covid-19 étaient disponibles lundi 12 avril dans le département du Lot © Capture "Vite ma dose"
411 doses du vaccin contre la Covid-19 étaient disponibles lundi 12 avril dans le département du Lot © Capture "Vite ma dose"

Les réservations des premières et secondes injections se font ensuite directement sur les plateformes Doctolib ou KelDoc. "Vite ma dose !" c'est 1.5 millions de recherches de rendez-vous depuis son lancement le 1er avril. Le site indique ce lundi 12 avril qu'il y a 379 centres en France qui disposent de créneaux libres

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.