L'Italie a définitivement adopté hier soir son plan de rigueur de 54 milliards d'euros. Le gouvernement va devoir convaincre de sa volonté d'appliquer des mesures très impopulaires. Hier, des manifestants ont protesté devant la chambre des députés.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.