Nicolas Sarkozy a affirmé ce matin que "la France était déterminée à tout mettre en œuvre pour sauver la Grèce". C'est l'objet de la discussion qui a eu lieu à 18h entre le Premier ministre grec, la chancelière allemande et le Président français.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.