Raul Castro a décidé de libérer 2.900 prisonniers politiques dont certains, détenus pour "crimes contre la sécurité d’État". L'Américain Alan Gross purge une lourde peine pour avoir favoriser les échanges internet entre Cuba et son pays. Il reste en prison.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.