Après l'adoption en avril dernier de 300 mesures destinées à "sauver le pays de la faillite", la conférence du PC cubain étudie sa modernisation politique, mais on ne peut pas encore parler de révolution dans la révolution.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.