Un décret, publié dans la discrétion, prévoit de permettre à ceux qui ont été ministres ou parlementaires de devenir avocats sans passer l'examen. Un décret dénoncé par le Conseil National des Barreaux et les avocats de Paris, dont Dominique Tricaud.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.