Les résultats du second tour des législatives étaient prévisibles, mais cela n'a pas arrêté les adeptes du hashtag #RadioLondres. Florilège.

Un dimanche de vote potache sur les réseaux sociaux
Un dimanche de vote potache sur les réseaux sociaux © Getty / Klaus Vedfelt

Abstention au pus haut, météo au plus chaud, majorité pour La République en marche annoncée... tous les éléments étaient réunis pour que #RadioLondres s’essouffle. Mais ce dimanche encore, comme tous les dimanches de vote depuis l'apparition du hashatg en 2012, les tweets ont crépité toute la journée.

Les tweets #RadioLondres ne servent plus vraiment pour donner des estimations en amont : la période de réserve à laquelle sont contraints les médias en France n'est pas appliquée chez nos voisins étrangers, qui ne se privent donc pas pour publier toute la journée en ligne les premières tendances, rumeurs ou estimations.

Depuis quelques mois, et plus encore en ce 18 juin, les #RadioLondres ont rivalisé d'inventivité, d'humour, de cynisme et de Gifs. Florilège.

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.