Daniel Lebègue (Transparence International France) :

Il faut interdire l'aide publique aux banques opérant dans des paradis fiscaux

Pour l’ONG « Transparency international », il existe une cinquantaine de paradis fiscaux, dont la moitié en Europe. Certains d’entre eux ont « des accords particuliers » avec la France.

Le président de la section française de l'ONG, Daniel Lebègue, critique l’attitude du Luxembourg qui « ne joue pas le jeu de la coopération judiciaire », tout comme la City londonienne.

Daniel Lebègue

Pour Daniel Lebègue, de nombreuses conditions sont aujourd'hui réunies, comme l'élection de Barack Obama aux Etats-Unis, pour résoudre le problème des paradis fiscaux.

Le président de « Transparence international France » estime également qu’il faut réactualiser la « liste noire » officielle des paradis fiscaux. Il insiste sur l’importance de l’actuel axe franco-allemand dans la lutte contre la criminalité financière.

Daniel Lebègue

Daniel Lebègue connaît bien les rouages de la finance internationale. Il a été directeur du Trésor de 1984 à 1987. En 1987, il rejoint la Banque Nationale de Paris, comme directeur général, puis administrateur vice-président en 1996. De 1998 à 2002, il occupe les fonctions de directeur général de la Caisse des dépôts et consignations.

Il a vu « grandir la finance clandestine, une forme de finance fantôme-virtuelle, dit-il, qui a pris une place considérable sans rapport avec l’économie réelle »…

Il analyse le rôle joué par les « hedges funds », pour la plupart abrités par des paradis fiscaux, au cœur de le tempête financière internationale.

Daniel Lebègue

« Transparence International France » s’est jointe à une douzaine d’associations luttant contre les paradis fiscaux et judiciaires. En avril 2007, cette plate-forme a rendu public un rapport de 40 pages sur la question.

Lire le rapport

> Le site de Transparence international France

Denis Robert :

Les prédateurs ont gagné

Le 2 octobre 2006, dix ans après l’appel de Genève dont il était l’initiateur, le journaliste Denis Robert (qui a révélé l’existence du fonctionnement opaque des chambres de compensation financières comme Clearstream), a publié une tribune dans le journal « Libération. »

Dans ce texte, Denis Robert prend acte de la multiplication des paradis fiscaux, et se désole du manque de volontarisme politique face à la dérégulation financière internationale.

Lire la tribune de Denis Robert dans Libération

Liens

> Le site Paradis fiscaux et judiciaires

> Le site de La plateforme de la société civile sur les paradis fiscaux et judiciaires

> Le site de Denis Robert

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.