Nicolas Sarkozy a lancé un nouvel appel à la "majorité silencieuse" pour qu'elle se mobilise pour le grand rassemblement prévu dans une semaine place de la concorde à Paris et a poursuivi son lot de critiques contre François Hollande. Olivier Martock

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.