Il avait été condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre familial... Et depuis Dany Leprince n'a pas cessé de clamer son innocence. Il va finalement être placé en liberté conditionnelle à partir du 19 octobre, après 18 années de détention. Une décision attendue, puisque le parquet ne s'était pas opposé à sa demande.

L'homme va dans un premier temps être transféré à la prison d'Agen, avant d'être libéré sous conditions, avec obligation de porter un bracelet électronique et interdiction d'évoquer son dossier dans la presse.

"Après 18 ans de détention, pour quelqu'un qui a toujours dit qu'il était innocent, c'est une très bonne décision" , se réjouit sons avocat. "Cela étant, son combat continue et il souhaite toujours faire reconnaître son innocence."

Dany Leprince n'avait pas réussi à obtenir la révision de son procès l'année dernière, devant la Cour de Cassation. Il avait été condamné en décembre 1997, pour les meurtres de son frère, de sa belle-soeur, et de deux de leurs enfants, le 4 septembre 1994 à Thorigné-sur-Dué, près du Mans. En garde à vue il avait avoué du bout des lèvres le seul meurtre de son frère, avant de se rétracter et de nier l'ensemble des faits.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.