La chancelière est prête à faire preuve de solidarité et à défendre l'euro, mais la solidarité allemande est à son maximum a-t-elle expliqué devant un parterre d'hommes d'affaires et de responsables politiques, rassemblés à l'occasion du 42e Forum économique mondial

Philippe Lefébure à Davos

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.