Le chômage a encore progressé au mois de mars (+ 0,6% par rapport au mois précédent) et l'avenir ne s'annonce pas vraiment meilleur car de multiples plans sociaux sont annoncés par les syndicats pour après la présidentielle : Air France, Areva, PSA, la Fnac ou encore Carrefour, Nestlé, Groupama pourraient tailler dans leurs effectifs aprés l'élection. Selon Laurent Berger, secrétaire national de la CFDT chargé de l'emploi, il ne faut donc pas attendre d'amélioration de la situation de l'emploi bien au contraire. Il le dit à Bruce de Galzain

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.