Il y a des nuances mais pas de vraies différences entre Martine Aubry et François Hollande, pas de clivage profond selon l’analyse de Brice Tinturier, directeur général d’Ipsos, interrogé par Hélène Jouan

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.