La lutte des chefs Hollande-Aubry a monopolisé l'attention du public, des observateurs politiques et des militants. Les supporters des deux camps avaient établi leurs QG d'un soir dans le deuxième arrondissement de Paris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.