Alors que le secteur automobile est en crise, le Mondial de l’Auto ouvre ses portes ce week-end. Les constructeurs ne cachent pas leur pessimisme ; les patrons de Renault et PSA l’ont dit ce matin, lors de l’ouverture du salon à la presse. Marion L’Hour.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.