ALGER (Reuters) - Ahmed Ben Bella, premier président de l'Algérie indépendante, est décédé à la suite de maladie, rapportent mercredi les médias officiels algériens.

Il était âgé de 95 ans.

Ben Bella, qui fit partie des chefs historiques du FLN qui mena le pays à l'indépendance en 1962, avait été renversé le 19 juin 1965 par un coup d'Etat militaire conduit par Houari Boumedienne.

A Alger, la correspondance de Marie Heuclin

Christian Lowe, Jean-Loup Fiévet pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.