Le co-fondateur du géant high-tech Apple est décédé la nuit dernière à Palo Alto (Californie) d'un cancer du pancréas à l'âge de 56 ans. Des millions de "fanboys" rendent déjà hommage à "l'incroyable créateur"..

L'âme damnée d'Apple et son patron emblématique est partie. C'est la société qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué et a aussitôt affiché son portrait en guise d'hommage sur la page d'accueil de son site. Jobs se battait contre un cancer depuis 2004 et avait subi une greffe du foie en 2009, après s'être éloigné de la direction de la firme. En janvier dernier, il avait pris un troisième congé, avant de démissionner officiellement en août.

L'immense apport à l'informatique et la créativité de l'homme ont révolutionné les pratiques quotidiennes de millions de personnes dans le monde, avec le lancement du premier ordinateur personnel en 1977, le MacIntosh en 1984, puis le balladeur musical iPod en 2001, le smartphone tactile iPhone en 2007 et la tablette multimédia iPad en 2010. Il laisse une société suffisamment solide pour poursuivre son développement malgré sa disparition. Un véritable empire doré, même si le revers de la médaille a parfois été entâché de polémiques, notamment sur les pratiques de management de Jobs souvent qualifiées de dictatoriales et sur le recours à des entreprises sous-traitantes ne respectant pas les normes de travail internationales.

Avec la mort de Steve Jobs, c'est un visionnaire qui disparaît... Hélène Chevallier

2 min

Le Sept-Neuf - Steve Jobs, le visionnaire

Ce que Steve Jobs a changé, par Troy Wolverton, journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies

59 sec

jobs is dead : ce qu'il a changé *

Un véritable génie commercial et une figure du capitalisme, par Pierre-Yves Dugua

1 min

P STEVE JOBS 1

Itinéraire d'un enfant adopté, par Fabienne Sintes

1 min

E Steve Jobs a trépassé

Le conseil de Steve Jobs aux étudiants de Stanford en 2005

12 sec

Le Sept-Neuf - Stay hungry stay foolish (Jobs)

Concert d'hommages et de louanges dans le monde entier, des simples clients aux "fanboys", en passant par les dirigeants de la planète. De Los Angeles à Sydney, des admirateurs ont commencé à rendre hommage à Steve Jobs devant les magasins Apple.

Reportage à l'Apple Store de New York, par Aurélien Colly

1 min

E apple store nyc ok

Les concurrents asiatiques de Steve Jobs lui rendent hommage

1 min

PJobs vu d'Asie ok

L'aventure de la firme à la pomme avait débuté dans un garage de la Silicon Valley en 1976, avec Steve Wozniak, un ami de lycée. Au fil des années, le "gourou" Jobs avait su construire une véritable légende, notamment lors des présentations annuelles des nouveautés de la marque, les fameuses "keynotes", où le patron d'Apple, invariablement vêtu d'un t-shirt noir et d'un jean, se mettait en scène et précédait chacune de ses annonces par le désormais cultissime "One more thing...".

L'hommage de Steve Wozniak, co-fondateur d'Apple et ami de Steve Jobs

49 sec

S 8h apple cofoundeur

Jean-Louis Gassée, ancien directeur d'Apple France, se souvient d'un Steve Jobs hippie...

2 min

S JOBS JL GASSEE

Les débuts d'Apple, racontés par Daniel Kottke, l'un des premiers employés d'Apple Computer.

1 min

S necro Steve Jobs : les débuts d'Apple

Les grandes dates de la carrière de Steve Jobs
Les grandes dates de la carrière de Steve Jobs © Radio France / Idé
La page d'accueil du site d'Apple ce matin...
La page d'accueil du site d'Apple ce matin... © radio-france
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.