[scald=215913:sdl_editor_representation]LOS ANGELES (Reuters) - Le guitariste de blues Magic Slim, l'un des grands noms de la scène de Chicago, est mort jeudi à l'âge de 75 ans dans un hôpital de Philadelphie, a annoncé son manager.

Fils d'un couple de métayers du Mississippi, Magic Slim, de son vrai nom Morris Holt, avait d'abord pratiqué le piano, mais à treize ans, il avait perdu son auriculaire droit dans un accident sur une machine agricole. Il s'était alors mis à la guitare.

En 1955, il avait quitté les champs du Mississippi pour monter à Chicago, jouant d'abord les utilités avant d'enregistrer un premier album, en 1966, et de se faire un nom dans le creuset chicagoan, développant son style particulier, un mélange de vibrato et de slide-guitar.

Magic Slim laisse plus de 30 albums derrière lui. C'était aussi une encyclopédie vivante de l'histoire du blues. "Aucun autre bluesman sans doute n'avait son répertoire", a souligné son agent, Marty Salzman.

Fumeur invétéré, le bluesman avait connu plusieurs alertes cardiaques. Fin janvier, la maladie l'avait contraint à écourter une tournée avec son groupe, les Teardrops.

Steve Gorman; Henri-Pierre André pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.