Standard and Poor's aurait dégradé les notes souveraines de plusieurs pays en Europe : l'Italie, l'Espagne, l'Autriche, le Portugal, la Slovaquie ... D'autres pays comme l'Allemagne devraient être épargnés.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.