La liberté guidant le peuple, delacroix
La liberté guidant le peuple, delacroix © MaxPPP

L’inscription tracée hier par une visiteuse du Louvre-Lens sur le tableau de Delacroix La Liberté guidant le peuple, le 28 Juillet 1830 a pu être intégralement retirée dès ce matin.

L’intervention d'une restauratrice pu se faire à lens, sans nécessiter le décrochage de l’oeuvre, et a duré moins de 2 heures. Un solvant a suffi à enlever l'inscription au feutre, "AE911" sur le vernis du tableau.

L’oeuvre sera à nouveau présentée au public dès demain, et la Galerie du Temps réouverte aupublic, dès 10 heures. Des mesures de renforcement de la sécurité sont mises en oeuvre pour pallier tout risque dans les jours à venir.

Histoire d'un tag

Deux lettres, trois chiffres. "AE911". Voilà ce qu'on a retrouvé sur le tableau "La liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix. Une trace de 30 centimètres de long sur six centimètres de haut, en bas à droite du tableau.

La scène s'est passée hier soir. Le musée du Louvre-Lens allait fermer ses portes quand une jeune femme de 28 ans a sorti un marqueur de ses poches, et a tagué le bas du chef d'oeuvre. La police l'a aussitôt placée en garde à vue.

"AE911" donc. Pour l'heure, personne ne veut commenter la signification de l'inscription. Certains évoquent un lien avec les attentats du 11-Septembre tournant autour de la théorie du complot. Sur internet, l'inscription "AE911" renvoie vers une pétition dans laquelle "des architectes, des ingénieurs et des citoyens exigent du Congrès américain une enquête véritablement indépendante" sur ces attentats.

De son côté, le procureur de Béthune, Philippe Peyroux, déclare :

Est-ce qu'il s'agit d'une personne qui a agi sous l'emprise d'un délire quelconque ou est-ce qu'il s'agit d'une revendication quelconque ?

Depuis son ouverture il y a 2 mois seulement, le Louvre-Lens a déjà accueilli 205 000 visiteurs. C’est le premier incident qui s'y produit. dans ce musée qui a ouvert ses portes depuis début décembre, a porté plainte.

"A première vue, l'inscription, superficielle, devrait pouvoir être nettoyée facilement", indique le musée. L'oeuvre a été expertisée dès hier soir par le département des Peintures du musée du Louvre. Une restauratrice spécialisée a immédiatement été dépêchée sur place. "En fonction du diagnostic des spécialistes, la décision sera prise de déplacer ou non l'oeuvre pour sa restauration".

Claire Mesureur, de France Bleu Nord, est sur place.

__

Conséquence de cette dégradation, la galerie du temps du Louvre-Lens est fermée au public aujourd'hui. "La Liberté guidant le peuple" (1830) d'Eugène Delacroix est un des chefs d'oeuvre qui ont rejoint pour un an le nouveau musée de Lens inauguré le 4 décembre. Au même titre que le "Portrait de Balthazar Castiglione" de Raphaël ou "La Madeleine à la veilleuse" de Georges de La Tour.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.