Plus de 5.000 personnes restent isolées dans le sud-ouest de l'archipel, en raison de glissements de terrain causés par des pluies torrentielles qui ont fait au moins 24 morts. Et de nouvelles pluies sont à craindre... Frédéric Charles

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.