PARIS, 7 septembre (Reuters) - Une information judiciaire a été ouverte vendredi sur le quadruple meurtre commis mercredi près d'Annecy (Haute-Savoie) et une commission rogatoire (demande d'entraide) va être délivrée à Londres, où des policiers français vont se rendre très rapidement, a dit le procureur d'Annecy Eric Maillaud.

La procédure a été confiée à deux juges d'instruction du tribunal d'Annecy.

Il se confirme, même si l'identification n'est pas encore formelle, que les victimes sont un Britannique de 50 ans né à Bagdad, Saad al Hilli, son épouse, une femme de la même famille et un cycliste français qui semble avoir été tué car il passait par là par hasard.

Un des deux enfants qui ont survécu au massacre, une fillette de quatre ans découverte indemne après avoir passé huit heures sous le cadavre de sa mère dans la voiture, a été interrogée par les gendarmes avec un traducteur britannique.

Elle a délivré un récit qualifié de "poignant" mais n'a pas pu livrer d'élément véritablement utile à l'enquête, a dit le procureur à la presse.

Toutes les pistes sont examinées, notamment celle d'un différend entre Saad al Hilli et son frère, d'origine financière, a déclaré vendredi le procureur Eric Maillaud, confirmant des écrits de la presse britannique.

Ce frère s'est présenté spontanément aux policiers britanniques et il était interrogé vendredi. On ignore le contenu de ses déclarations.

Nicolas Bertin, Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.