Xavier Emmanuelli dénonce la baisse du budget de 41 millions d'euros en 2011 décidé par l'État. Il affirme que la situation "n'est plus gérable". Pour le secrétaire d'État au logement, Benoist Apparu, le contexte a changé.

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.