la partie recettes du budget adoptée en commission
la partie recettes du budget adoptée en commission © reuters

Les députés examinent la partie recettes du projet de loi de finances pour 2014, le deuxième du quinquennat de François Hollande, qui concentre l'effort sur les économies pour ramener le déficit public de la France à 3,6% du PIB.

L'exercice s'annonce délicat pour le gouvernement, confronté à une campagne de l'opposition sur le "matraquage fiscal" des Français et à la volonté des députés socialistes de favoriser le pouvoir d'achat des revenus les plus faibles. En donnat le coup d'envoi de ce marathon budgétaire, le Ministre de l'économie Pierre Moscovici s'est montré volontariste:

Pour stimuler la croissance, nous avons choisi d'élaborer un projet de loi de finances qui soit résolument favorable à l'offre productive, un budget de soutien déterminé à la compétitivité des entreprises et à l'investissement

Un volontarisme qui ne convainc pas dans l'opposition mais qui laisse également perplexe quelques élus de la majorité, décidés à amender ce projet de loi de finances.

Reportage de Delphine Simon à l'Assemblée nationale

le déficit du budget de l'état
le déficit du budget de l'état © reuters
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.