Les négociations entre syndicats de médecins-assurance maladie-complémentaires santé pour limiter les dépassements d'honoraires ont tourné court. Le gouvernement menace de légiférer. L'analyse d'Etienne Cagnard, Président de la Mutualité française.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.