La communauté internationale condamne la menace de Damas de riposter avec des armes chimiques à toute éventuelle intervention étrangère. Les insurgés accusent le régime d'avoir commencé le transfert.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.