Demain, les Grecs retournent aux urnes. Des élections législatives cruciales pour l’avenir du pays. Les deux favoris, la droite conservatrice et la gauche radicale, sont au coude à coude. "Nouvelles démocratie" a rappelé hier soir à Athènes son objectif : « sortir de la crise mais pas de l’euro ».Yann Gallic

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.