Plus de 200 personnes sont mortes dans une série d'explosions qui ont touché des dépôts de munition. La violence a été telle que des dégâts ont été également enregistrés de l'autre coté du fleuve Congo, à Kinshasa en République démocratique du Cong

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.