Les brigades anti-criminalité vont être dotées de fusils à pompe et en priorité la BAC de Marseille qui en recevra 150 avant la fin de l'année. Nicolas Sarkozy, en visite à Marseille, a voulu marquer son soutien à l'action de la police.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.