Après avoir aidé les révolutions tunisienne et égyptienne, le groupe de pirates informatiques Telecomix s'est mis au service de la rébellion syrienne : sécurisation les réseaux, cryptage des messages... Une véritable guerre de communication.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.