Manuel Valls va dans les jours prochains procéder à l’expulsion d’imams et de prédicateurs étrangers liés à la mouvance salafiste. Le ministre de l’Intérieur l’ a annoncé à Bruxelles, à l’occasion d’un colloque consacré à la radicalisation des extrémistes violents. En octobre dernier, Mohammed Hammami, l’imam tunisien de la mosquée Omar de Paris, avait été le premier expulsé depuis le retour de la gauche au pouvoir.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.