[scald=45279:sdl_editor_representation]LE CAIRE (Reuters) - Le porte-parole de Mouammar Kadhafi a affirmé dimanche soir que 17 mercenaires, dont des "experts techniques" français et anglais, avaient été capturés à Bani Walid, l'un des derniers bastions tenus par les forces restées fidèles au "Guide" libyen.

"Un groupe comprenant 17 mercenaires a été capturé à Bani Walid. Il s'agit d'experts techniques avec parmi eux des officiers présents à titre consultatif", a-t-il dit à la chaîne syrienne Arraï.

"La plupart d'entre eux sont des Français, il y a un ressortissant d'un pays d'Asie qui n'a pas été déterminé, deux Anglais et un Qatari", a-t-il précisé.

Au ministère français des Affaires étrangères, un porte-parole a dit n'avoir aucune information relative à la disparition ou à la capture de ressortissants français en Libye.

Samedi, l'Otan et des responsables français et britanniques ont démenti des informations émanant de la chaîne syrienne qui affirmait que des soldats de l'Alliance atlantique avaient été capturés par les forces pro-Kadhafi.

Henri-Pierre André pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.