En attendant d'en savoir plus sur les motivations du tueur de militaires français à Toulouse et Montauban, tout est fait dans la région pour protéger les soldats. Le lieutenant-colonel Sarzo, du service d'information de l'armée de terre.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.