Le secrétaire général des Nations s'est entretenu hier soir avec le président syrien sans être entendu puisque ce matin à l'aube, les chars sont entrés dans la ville de Deir Ezzor dans l'est du pays. Un premier bilan fait état de 20 morts.

Paul Khalifé

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.