D'ici l'audience du 18 juillet, un accord pourrait intervenir entre les parties. Les précisions de François Berbineau, avocat aux barreaux de Paris et New York.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.