Les membres de la zone euro organisent jeudi un sommet majeur pour tenter de sauver la Grèce. Angela Merkel considère qu'"il ne faut pas s'attendre à des décisions spectaculaires". Pour l'économiste Jean-Louis Mourier, ces propos sont trop mesurés.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.