De triple A, elle passe désormais à AA+. L'accord sur le relèvement du plafond de la dette n'aura pas suffi. C’est une première et un nouvel épisode dans la crise qui ébranle les marchés boursiers mondiaux.

Regis Lachaud

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.